Photogrammétrie par drone
snippet

Définition Photogrammétrie par drone

La photogrammétrie par drone consistant à prendre des photographies aériennes afin d’aboutir à une représentation d’un site ou d’un objet, qui peut-être sous forme d’orthophotoplan, de maquette 3D ou encore de plan topographique. L’utilisation d’un drone est particulièrement adaptée à des terrains difficiles ou inaccessibles à l’homme.

Photogrammétrie par drone

Le cabinet Sintégra, spécialisé depuis de nombreuses années dans la photogrammétrie, s’est très rapidement intéressé aux possibilités offertes par les drones volants (ou UVA – Unmanned Aerial Vehicule) en tant qu’aéronefs pouvant embarquer des capteurs tels que des appareils photographiques.

Par sa maîtrise des capteurs mis en œuvre et du géoréférencement, notre équipe de photogrammètres peut assurer parfaitement toute mission aérienne basée sur un plan de vol optimisé et exploitant au mieux les capacités des drones. L’acquisition d’images présentant le recouvrement et la résolution requis, ainsi qu’une bonne radiométrie constitue la phase la plus importante.

Les post traitements, automatisés (par autocorrélation) ou manuels (par restitution stéréoscopique) sont ensuite réalisés par nos ingénieurs à l’aide de logiciels dédiés performants. La qualité des produits élaborés (orthophotoplans, courbes de niveaux, maquette 3D, MNT ou MNS, cubatures, profils) est garantie par la professionnalisation de nos procédures.

La société possède plusieurs types de drones (à voilure tournante ou à voilure fixe), ce qui nous permet de répondre à tous les types de demande en matière de topographie par drone ou de modélisation 3D : haute résolution sur de petites surfaces ou des objets de petite taille, moindre résolution sur des grandes surfaces.

Nous travaillons aussi bien en France qu’à l’étranger (Europe, Maghreb, Afrique subsaharienne, Moyen-Orient, etc.) et notre expertise dans toutes les techniques de topographie aussi bien aériennes que terrestres nous permet d’être efficaces sur des projets même complexes (qui associent par exemple la photogrammétrie et la lasergrammétrie).

Faire confiance à un prestataire professionnel, c’est aussi s’assurer d’être dans le respect total du cadre légal et des contraintes administratives nombreuses liées à l’utilisation d’un drone.

Applications de la photogrammétrie par drone

L’utilisation d’un drone en levé aérien est adaptée à toute prestation nécessitant une haute résolution (millimétrique à centimétrique) pour la modélisation numérique de la morphologie d’un terrain ou la géométrie d’une infrastructure. L’agilité et les performance (en progression continue) des drones les rendent particulièrement utiles lorsqu’il faut atteindre des zones difficiles d’accès par d’autres aéronefs tels que l’avion, l’hélicoptère ou l’ULM.

Les applications peuvent être aussi diverses que :

  • État des lieux d’un site :
    • plans topographiques de sites naturels ou aménagés,
    • panoramas aériens 360° de sites remarquables ou de chantiers,
    • modélisation 3D (volumétrie),
    • MNS (Modèle numérique de surface),
    • MNT/MNE (Modèle numérique de terrain ou d’élévation).
  • Étude et suivi d’infrastructures :
    • détection de fissures par inspection visuelle,
    • diagnostic et inspection d’ouvrages d’art (viaducs, pont, barrages, digues…),
    • transport d’énergie, pipelines.
  • Carrières et mines :
    • état des lieux topographique,
    • suivi de l’évolution de l’exploitation,
    • calcul des cubatures et terrassement,
    • réaménagement du site.
  • Archéologie et patrimoine :
    • état des lieux,
    • suivi de chantier,
    • modélisation 3D photoréaliste (clone numérique).
  • Topographie pour études de risques naturels :
    • suivi de sites instables,
    • corridors d’avalanche,
    • suivi de glacier,
    • études trajectographiques.
  • Outil de texturation (« mappage ») : prise de vue oblique dédiée à la colorisation de modèles ou de maquettes 3D (rendu photoréaliste).

Moyens techniques

Nous possédons plusieurs types d’équipement (DJI Matrice 210 et eBee Plus, Phantom 4 Pro) et maîtrisons parfaitement leur mise en œuvre (plan de vol et géoréférencement), ce qui nous permet de couvrir un large champ d’application.

Nous sommes capables d’embarquer sur nos drones plusieurs types de capteurs (photo, vidéo, thermographique).

Nos pilotes opérateurs et nos machines possèdent les habilitations DGAC requises pour réaliser des levés aériens suivant divers scénarios (S1-S2-S3).

Il existe une demande naissante de lidar aéroporté sur drone à laquelle notre entreprise souhaite répondre. Pour cela, notre bureau d’étude effectue une veille technologique permanente pour faire évoluer notre offre. N’hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur l’état de ce marché.

références

EDF UP Alpes / Hydrostadium – Conduite forcée de Sassenage

Isère (France)

 

Modélisation 3D de la conduite dans la partie verticale en falaise pour étude pour travaux de remise en état.

Conseil Général des Alpes Maritimes – CG06 – Digue de Nice

Alpes-Maritimes (France)

 

Modélisation 3D avec texturation / Rendu photoréaliste pour maquette interactive dédiée à la communication.

ACI Architecture – Fort des Têtes de Briançon

Hautes alpes (France)

 

Modélisation 3D des remparts et de 11 bâtiments du site – Orthophotoplans à 1 cm/pixel – Plans des toitures au 1/100 pour études de réhabilitation du site.

Groupe VICAT – Carrière de Miribel-Lanchâtre

Isère (France)

 

Orthophotoplan à 5 cm/pixel – Plan topographique au 1/200 – Cubatures  – Délimitation foncière, pour gestion de la carrière.

Ville de Nice – Site archéologique de Cimiez

Alpes-Maritimes (France)

 

Modélisation 3D des vestiges – Modèles texturés/rendu photoréaliste pour études archéologiques.

Teractem – Quartier des Passerelles

Cran-Gevrier – Haute Savoie (France)

 

Panoramas 360° interactifs périodiques pour suivi de la réalisation des aménagements.