Canvas géodésique
snippet

Définition Canevas géodésique

Un canevas géodésique est constitué d’un ensemble de points ou de repères qui servent de référence à des travaux de type topographiques ou topométriques. Les coordonnées sont déterminées par différentes techniques de positionnement XYZ (triangulation-trilatération, positionnement satellitaire, nivellement direct ou indirect).

Prestations de géodésie : mise en place de canevas de référence géodésiques

En plus de 60 ans d’existence, la société Sintégra a acquis une longue expérience et est à même de répondre à tous types de demandes en géodésie et en géoréférencement pour la constitution d’un canevas ou un système de référence. En fonction des besoins exprimés, et en collaboration avec les maîtres d’ouvrage et les organismes géographiques locaux ou nationaux, avec qui ils ont l’habitude de travailler, nos experts peuvent apporter assistance et conseil lors des différentes phases de conception et de réalisation du canevas (AMO).

Nos ingénieurs sont en mesure de concevoir et de mettre en place des systèmes de référence de différentes natures et ampleurs pouvant se rapporter à des infrastructures, des villes ou des pays (nous avons par exemple déjà travaillé à l’échelle du Sénégal). Les canevas ou réseaux produits peuvent être de différents ordres (primaires, secondaires et tertiaires) et leur niveau de précision ou leur densité peuvent varier selon leur destination.

Ce type de prestation fait appel à des compétences spécifiques et pointues, que possèdent nos équipes qualifiées. Les phases de conception et de contrôle des résultats sont assurées par nos experts, les mesures (GNSS/GPS, nivellement, tachéométrie) sont effectuées sur le terrain par nos équipes de géomètres expérimentés.

Nous maîtrisons ainsi parfaitement les phases principales de constitution d’un canevas géodésique :

  • La conception et le suivi de la matérialisation
  • Les mesures de positionnement sur site
  • Le calcul des coordonnées et la qualification des résultats

Applications du canevas géodésique

La nécessité de la mise en place d’un canevas géodésique de référence peut répondre à des besoins variés :

  • Canevas communaux :
    • rattachement des plans de récolement de voirie,
    • mise en place d’un SIG (Système d’Informations Géographique).
  • Canevas de référence pour ouvrages d’art ou infrastructures de grande ampleur :
    • tunnels,
    • viaducs,
    • barrages,
    • autoroutes,
    • voies ferrées,
    • canaux de navigation fluviale,
    • distribution d’énergie, télécommunication.
  • Canevas nationaux ou internationaux :
    • points de référence pour plan cadastral,
    • canevas de référence pour la réalisation d’équipement et d’infrastructures d’un pays en développement (voies de communication, voies ferrées),
    • canevas propre à un ouvrage trans-frontalier (type Liaison ferroviaire Lyon-Turin)…
  • Collectivités territoriales ou agglomérations :
    • géoréférencement de données pour SIG (Système d’Information Géographique).
  • Référentiel d’auscultation et de suivi d’ouvrage :
    • auscultation de sites naturels instables,
    • suivi de déformations d’ouvrages et de stabilité d’infrastructures.

Moyens mis en œuvre

Notre société possède un parc important de récepteurs GNNS géodésiques bifréquences, ainsi que d’instruments plus classiques (tachéomètres et niveaux de précision).

Nous maîtrisons également la mise en œuvre de logiciels spécifiques adaptés aux calculs de réseaux nécessitant des ajustements particuliers :

  • Leica GeoOffice pour les calculs de données GNSS
  • LTOP pour les réseaux classiques

références

République du Sénégal – Ministère de l’économie et des finances

Canevas géodésique national du deuxième ordre couvrant tout le territoire – 145 points matérialisés et déterminés en XYZ  pour géoréférencement des plans cadastraux.

Lyon Turin – Ferroviaire

(France – Italie)

 

Canevas géodésique spécifiquement crée pour la réalisation du tunnel de base de 57 km – Observations GNSS effectuées pour le compte de l’IGN français et l’IGM italien.

RTE – Réseau de transport d’électricité – Interconnexion souterraine HT

Savoie-Piémont (France – Italie)

 

Polygonale de référence composée de 79 points pour géoréférencement des travaux topographiques réalisés en phase d’étude et d’aménagement.

APRR – A71 – Rampe des volcans

Puy-de-Dôme (France)

 

Polygonale de référence pour projet et travaux d’élargissement à 3 voies.