Mobile mapping, cartographie mobile
snippet

Définition Mobile mapping

Le mobile mapping, aussi appelé cartographie mobile ou scanner dynamique, est un processus de collecte de données 3D à grande échelle à partir d’un véhicule en mouvement. Puissant et rapide, ce type de système permet également d’associer à un scanner embarqué sur un véhicule des caméras permettant de disposer d’images à 360°.

Mobile mapping / cartographie mobile

Grace à l’apparition de systèmes d’acquisition de données géographiques 3D à grande échelle et à haute productivité de type mobile mapping (ou road mapping), la cartographie mobile est devenue en quelques années un outil incontournable en matière d’acquisition d’informations dédiées aux SIG et aux études d’aménagement du territoire. Notre cabinet de géomètres met à votre service le savoir-faire de ses ingénieurs spécialisés dans la mise en œuvre performante de ce type de système complexe. Nous sommes en mesure d’assurer efficacement toutes les phases nécessaires à une telle prestation :

  • Calibration des capteurs
  • Géoréférencement, points de calage
  • Acquisition sur site
  • Post traitement, calcul des semis de points
  • Vectorisation et modélisation 2D ou 3D

Pour un livrable de qualité optimale qui répond à vos besoins, nos équipes portent une attention toute particulière au réglage des paramètres d’acquisition (vitesse et nombre de passages) et au géoréférencement de la trajectoire (nombre et précision des points de recalage). Pour garantir réactivité et maîtrise dans la réalisation de ce type de prestation, l’entreprise s’est dotée de son propre matériel dédié à la cartographie mobile (système Pegasus Two de Leica).

Par sa polyvalence et ses multiples compétences en topographie, Sintégra peut apporter, sur des projets complexes, des moyens d’acquisition complémentaires tels que :

  • Le lidar aéroporté ou la photogrammétrie aérienne, pour couvrir les zones situées en dehors des corridors scannés depuis le véhicule au sol
  • La lasergrammétrie terrestre statique en complément dans les zones inaccessibles et réduites, ou lorsque une meilleure résolution est requise
  • Le mobile mapping « pédestre » utilisant des scanners dynamiques légers et « manuels »
  • La topographie classique par tachéométrie, lorsque des points particuliers et précis doivent être relevés (cotes sur tampon, fils d’eau, cibles de recalage…)
  • La bathymétrie de zones immergées éventuellement inclues dans la zone d’étude

Notre bureau d’étude peut opérer en France et à l’international (Europe, Maghreb, Afrique subsaharienne, Moyen-Orient, etc.).

Applications de la cartographie mobile

Après assemblage et géoréférencement, les données en trois dimensions collectées peuvent être exploitées pour produire des rendus adaptés à toutes les demandes :

  • Plans topographiques :
    • voirie routière et autoroutière,
    • infrastructures industrielles,
    • voies ferrées,
    • PCRS (Plan de corps de rue simplifié),
    • SIG (Système d’information géographique)…
  • Modélisation 3D :
    • maquette virtuelle urbaine,
    • mobilier urbain,
    • BIM…
  • Études de gabarit :
    • tunnel, galeries,
    • ouvrages routiers ou autoroutiers, PS, PI…
  • Études de sécurité :
    • géométrie de chaussée,
    • hauteur de glissières,
    • signalétique…
  • Relevés d’infrastructures industrielles de sites de production :
    • usine,
    • aires de stockage,
    • carrières…
  • Panoramas photographiques à 360°

 

Moyens techniques

La société a acquis dès 2014 un système Pegasus Two de Leica intégrant :

  • Un profilomètre laser ultra-haute fréquence Z&F 9012, 8 caméras
  • Un système de navigation GNSS
  • Une centrale inertielle
  • Un odomètre

 

Compact, le système Pegasus peut être installé sur tout type de véhicule et effectuer avec une très grande efficacité et une très bonne précision, des relevés topographiques de tous types. 

Dans le domaine routier ou autoroutier, les relevés peuvent être réalisés sans interruption et sans gêne pour le trafic car le véhicule roule à la même vitesse que les autres usagers.

 

Les données capturées par les systèmes de mobile mapping actuels sont traitées à l’aide de logiciels dédiés :

  • MapFactory for ArcGis
  • Suite TerraSolid

Elles peuvent également être visualisées à l’aide de solutions de type big data, permettant le partage interactif en streaming sur le Web, entre différents intervenants d’un même dossier.

Le couplage scanner/photo nous permet de coloriser les nuages de points, de repérer facilement les équipements (regards, marquages au sol, équipements divers…) et de discerner les différents matériaux au sein des nuages de points.

Les différents produits 2D ou 3D issus des post traitements sont exportables aux formats requis par le demandeur (plans vectoriels, coupes, modèles 3D, MNT, MNS, tableaux de données, déformations..).

références

GEF / SFTRF / SITAF – Tunnel du Frejus

(France – Italie)

 

Levé complet (13 km) – Cartographie du gabarit pour étude de sécurité.

APRR / AREA – A41-A43-A48-A49-A51-A410-A432

(France)

 

Levé complet (490 km), données attributaires par PK, étude de sécurité.

ALTEA – RD302

Rhône (France)

 

Plan topographique au 1/200 – Récolement pour étude de réhabilitation.

St-Etienne de St-Geoirs

Isère (France)

 

Modélisation de bâtiments avec texture photoréaliste à partir du nuage de points et des images acquises par notre système Pegasus Two pour réalisation d’une maquette virtuelle.